Lauzach

Information Atlas de la Biodiversité Communal -mois de mai-

A vos observations ! 


le recensement des hirondelles ! 

Les hirondelles sont des oiseaux vivants proches de l’homme depuis des décennies. Elles ont agrémenté au fil des siècles de nombreuses légendes : annonciatrices du printemps, de présages heureux, porte-bonheur, symbole de liberté, de fidélité, de courage…  Grandes migratrices, pesant seulement 20 g, elles peuvent parcourir en une année jusqu’à 18 000 km pour effectuer l’intégralité de sa migration jusqu’en Afrique subsaharienne. Fidèle à leurs lieux de naissance, les hirondelles reviennent généralement nicher à l’endroit qui les a vu naître ! Voici les trois espèces qui pourraient cohabiter avec vous et que nous recherchons ce mois-ci (source LPO) :

L’Hirondelle de fenêtre :

Claire par dessous (1) et sombre par-dessus (2), cette hirondelle est surtout reconnaissable à sa tache blanche à la base de la queue (3). Elle a la gorge blanche (4). Elle bâtit un nid fermé muni d’un petit orifice. Il est construit en boulettes de terre à l’extérieur des bâtiments à l’abri sous les corniches, génoises, balcons ou autres débordements architecturaux.

L’Hirondelle rustique : 

Anciennement appelée Hirondelle de cheminée, cette habitante des campagnes se reconnaît surtout à sa queue très échancrée, bordée de deux longs filets. Sa tête est sombre et, de près, on peut admirer sa gorge de couleur rouge brique. Le dessus est entièrement sombre, sans tache blanche. Son nid en demi-coupe ouvert sur le dessus est fait de boulettes de terre et de brindilles. On la trouve principalement à l’intérieur des bâtiments agricoles, surtout les étables et les écuries, mais aussi les garages.

Le Martinet noir :

Le martinet n’est pas une hirondelle malgré une silhouette et des habitudes similaires. Il est entièrement sombre avec un corps en forme de cigare et deux grandes ailes en forme de faux. Ce vrai citadin se montre rarement de près. C’est lui qui fend l’air des soirées d’été en poussant des cris stridents. Ce n’est pas un bâtisseur : il se contente pour nicher de cavités, souvent exiguës mais toujours haut perchées, qu’il trouve sous les combles, sous une tuile de toit, une anfractuosité dans un mur…
Comment participer ?
On vous donne rendez-vous fin mai, lors des différents marchés pour vous présenter ces espèces et déambuler ensemble dans les rues du bourg à la recherche des nids occupés en 2019 !

 

• Le Mercredi 22 mai de 10h à 12h30 lors du marché de Ploeren

• Le Jeudi 23 mai de 16h à 18h30 lors du marché de Surzur

• Le Samedi 25 mai de 10h à 12h30 lors du marché de Sainte-Anne-d’Auray

• Le Vendredi 31 mai de 10h à 12h30 lors du marché d’Elven

• Le Vendredi 31 mai de 16h à 18h30 lors du marché de Plescop

• Le Samedi 08 juin de 10h à 12h30 sur la place de l’église à LauzachLes RDV du mois !


Les RDV du mois !

Conférence-diapo sur les papillons de nuit

Mercredi 15 mai à 20h30 à Ploeren. La nuit tous les papillons ne sont pas gris !

Nuit de la chauve-souris

Vendredi 17 mai à 21h à Plescop : On les dit aveugles, buveuses de sang, maléfiques, capables de s’accrocher dans les cheveux…

Sortie découverte des papillons et libellules

Samedi 18 mai à 14h30 à Meucon : Partez à la découverte des papillons, libellules et autres splendides petites bêtes qui habitent nos prairies et nos landes.

Sortie découverte de la vie aquatique

Dimanche 19 mai à 14h30 à Surzur : Dans le ruisseau, y a d’la vie… inattendue, drôle et bizarre !


Pour la suite des dates, c’est sur l’agenda !
Vous aimez avoir le programme chez vous ? ils sont disponible en mairie ! sinon pour les adeptes des réseaux sociaux, vous pouvez suivre les événements facebook ou consulter l’agenda !


http://www.parc-golfe-morbihan.bzh/?wysija-page=1&controller=email&action=view&email_id=10&wysijap=subscriptions&user_id=807